dimanche 9 septembre 2012

Le bleu barbeau

Le bleu barbeau ou bleu bleuet c'est un peu l'inverse du turquoise : un bleu tirant à la fois sur le gris et le violet... Pas loin du bleu des hortensia donc, ou du ciel de Provence.

Pour ce qui est du vestimentaire, je trouve l'association sublime avec des perles blanches nacrées et un rouge à lèvres entre le rouge et le rose...



Bleu Barbeau

Dorothy Perkins robe bleue
€21 - dorothyperkins.com


H m
€19 - hm.com



Mac cosmetic
€13 - nordstrom.com


Hole
pinterest.com


"Le ciel n'est qu'un immense pétale de violette bleue.
Et tout, là-dessous, les maisons, les routes, les oliviers, les arbres verts, les champs d'émail, tout est comme braise de couleurs variées, sur le point de s'éteindre, sur le point de renaître comme la braise cendreuse si l'on souffle dessus : des lueurs comme phosphorescentes, comme d'un feu intérieur (secret) qui n'irradie pas.
A certains endroits la cendre, à d'autres la braise (ce n'est pas tout à fait cela). Il ne faut à ces choses du paysage donner trop d'éclat, prêter trop d'éclat. Non, ce qui était sur-tout, presque  uniquement remarquable, c'était l'appesantissement de lavande sur tout cela, à travers les branches en particulier, etc."

"Mais dans certaines régions la transparence, la tranquillité (sérénité) de l'atmosphère est telle que la présence de cet abîme est sensible même en plein jour. C'est le cas de la Provence. Le ciel au-dessus de la Provence présente constamment une clairière, comme une fenêtre de vitre claire dans un plafonnier dépoli.
 Certes le soleil empêche qu'on voie les étoiles en plein jour, mais l'on devine la nuit intersidérale, qui fonce le ciel, qui lui donne cette apparence plombée.
 Si l'on aime tant venir dans la région méditerranéenne c'est à cause de cela, pour jouir de la nuit en plein jour et sous le soleil, pour jouir de ce mariage du jour et de la nuit, de cette présence constante de l'infini intersidéral qui donne sa gravité à l'existence humaine. Alliance plutôt que mariage. Ici point d'illusions comme dans le Nord, point de distraction par la fantasmagorie des nuages. Ici tout se passe sous le regard de l'éternité temporelle et de l'infini spatial."

Francis Ponge, La rage de l'expression, "Notes sur un ciel de provence".


Oui, je suis vraiment obsédée par ce bleu !

4 commentaires:

saraha a dit…

J'adore ce bleu ♥

Jimmy Pagette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Noé a dit…

Superbe bleu en effet, j'aime bien le côté un peu délavé qu'il donne. Ça me fait penser aux petites robes des années 50 qui allaient beaucoup dans ces coloris là.


PS : J'en profite pour te dire un énorme merci pour avoir ajouter mon blog dans tes liens !! Je n'aurai jamais pensé que j'aurai un jour un privilège comme ça, et à vrai dire ça me motive énormément pour continuer mon blog (que j'ai tendance à délaisser en ce moment). Ça me fait vraiment très plaisir, et j'espère alors ne pas te décevoir dans mes prochains articles. :)
Je suis ton blog également par Bloglovin. Je le trouve vraiment inspirant et pleins de bons conseils à prendre. Encore merci et à bientôt !!

Noé,
on Couleur Spleen.

Jimmy Pagette a dit…

C'est normal, tes looks sont vraiment superbes !
Des liens tu dois en avoir d'autres (ou alors ça ne va pas tarder !)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...