mercredi 10 octobre 2012

Les Tudors, saison 3

J'ai vu les trois premiers épisodes de la saison 3 des Tudors (oui, je suis bien en retard !) et j'avoue être déçue. J'ai l'impression de voir la série retomber au niveau du début de la saison 1, plutôt que de continuer sur la lancée de la sublime saison 2.

Max Von Sydow à la base je l'aime mais ce n'est pas Peter O'Tool ni Sam Neil... De plus, cantonner les guest-star dans les rôles d'ecclésiastiques est presque maintenant une sorte de cliché de la série.

Cromwell, un de mes personnages préférés, est devenu caricatural et ça sent mauvais pour lui. (mais ça on ne peut pas le reprocher aux scénaristes, pas plus que d'avoir tué Thomas More !)

Y'a plus la géniale famille Boleyn... Tu m'étonnes 

En fait les nouveaux personnages que j'aimais bien se sont déjà fait couper la tête ou pendre au bout de trois épisodes

Et puis le repompage anachronique du tableau de Vélasquez ça m'a énervée (même un téléfilm historique français de TF1 n'aurait pas osé). 
Et puis le borgne on s'en fout. 
Et Ursula aussi.
Et puis Suffolk il vieillit jamais ??



La Vénus au Miroir, par Vélasquez (1650).

Jane Seymour peinte par Holbein (1537)


Par contre, c'est toujours un délice de voir à l'écran Marie Tudor, à la fois pleine de fragilité, de tristesse, de tension et de ressentiment contenus. Quant à la nouvelle actrice de Jane SeymourAnnabelle Wallis, elle déborde de douceur et de dignité bienveillante, quand la précédente était plutôt la dame de roman courtois entourée d'une aura féérique.


Et son diadème aussi
Annabelle Wallis
Il faut que j'en profite, je ne la verrai plus longtemps à l'écran !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...